Par matières premières on entend les cotations boursières de matériaux et aliments à l’état extraits de la nature, non transformés. Or, argent, cuivre, platine par exemple pour les métaux, pétrole, gaz pour les matières utilisées comme carburants ou combustible, ou même produits par des plantes ou des animaux comme le coton, le caoutchouc ou la laine. Même s'l faudrait plutôt parler de Denrées Alimentaires, les produits tel que le blé, le sucre ou le maïs, seront également regroupés dans cette catégorie de produits boursiers.

Pour négocier des Matières premières  Cliquez ici 



Les Cours

Ces produits peuvent subir d’importantes variations dues à la rareté, aux mécanismes de l’offre et la demande mais aussi suite à des éléments du contexte historique humain.

A titre d’exemple, on se souviendra que les premiers biocarburants, produits à base de soja et de maïs, avaient entrainé une forte hausse de la valeur de ces produits, avec comme conséquence indirecte des émeutes dans certains pays du tiers monde dont la population la plus pauvre est fort dépendante de ces substances alimentaires : en mettant en concurrence la consommation alimentaire et industrielle, cette industrie avait involontairement créé une hausse des prix avec des conséquences dramatiques.

D’autres produits servent traditionnellement de valeurs refuges en cas de crise : l’or et l’argent par exemple ont connu de fortes progressions en valeur depuis la crise des "Subprimes" (suivie par la crise de la dette des états européens), en 2008.

Dans un autre domaine, la demande croissante de pétrole dans les pays en développement laisse à penser que ce dernier pourrait être un bon investissement, tout comme le sont – ou seront- ses alternatives et compléments comme le gaz ou le charbon. A moins d’une révolution technologique radicale et qui sait si celle-ci n’est pas en route, avec l’annonce de la mise en production en Inde d’une première voiture à air comprimé…

On le voit grâce aux exemples ci-dessus, investir sur le marché des matières premières peut être extrêmement profitable mais demande une bonne capacité d’analyse et d’anticipation des variations de ces marchés. Reste que pour ceux qui savent conjuguer observation du monde et investissements, il s’agit là d’un marché de tout premier plan !

Suivez donc nos bons conseils sur comment jouer en bourse !


J'aime encore mieux du sale argent qu'on a que du propre argent qu'on n'a plus
Georges Feydeau

La Chance sourit aux...

Tout internaute qui souhaite devenir un « trader » en herbe devra, bien évidemment, commencer par avoir accès à toute une série d’informations qu’il devra analyser.


Des informations qui lui permettront de comprendre le fonctionnement des marchés, de comprendre ce qui a de l’influence sur quoi, bref, de devenir progressivement un connaisseur et d’affiner sans cesse sa pratique pour savoir quand et comment agir. C’est indispensable. 


Il est donc essentiel d’avoir à disposition des sites qui rassemblent et mettent gratuitement à la disposition des internautes toutes ces informations. 


Et bien sûr, il est encore plus important que ces informations soient actualisées en temps réel et collent au plus près de l’actualité économique, financière et boursière.



Partenaire


Plus500



Plus500